Les artistes

Laure-Carlyne Crouzet

  

Laure-Carlyne Crouzet étudie le clavecin, la basse-continue et l’orgue à Valence avant d’intégrer le CNSMD de Lyon dans la classe de clavecin de Françoise Lengellé, où elle obtient en juin 2010 son prix mention TB à l’unanimité. Depuis, elle participe à de nombreux concerts en tant que claveciniste et continuiste. Récemment diplômée d’un Master en pédagogie instrumentale de la Haute Ecole de Musique de Genève elle enseigne le clavecin et la basse-continue du conservatoire de Bourgoin-Jallieu. Elle se produit notamment avec les ensembles : La Tarentelle, De Usu Canendi, Céladon, la Réjouissance, et à joué sous la direction de : Jordi Savall, Kenneth Weiss, Mirella Giardelli,

Parallèlement, titulaire d’une licence de lettres modernes et d’un Master 2 de musicologie, d’un Diplôme d’Etat en formation musicale, elle enseigne la formation musicale aux danseurs et aux chanteurs.

Intéressée par le rapport entre le corps, la voix et la rythmique (formée à Genève), elle anime des stages, accompagne des ensembles professionnels et amateurs, en France et à l’étranger (Allemagne, Italie, Espagne…).

Flore Seube

 Flore Seube entame ses études musicales par la viole de gambe à l’âge de 6 ans. Elle obtient en 2007 les Diplômes d’Etudes Musicales de viole de gambe, de musique de chambre, d’analyse avec la mention très bien à l’ENM de Brest. Elle poursuit son cursus de musique ancienne au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, où elle obtient en Mai 2013, le Master de Viole de gambe dans la classe de Marianne Muller. Puis, elle entre en Septembre 2013 dans la classe de Paolo Pandolfo pour un cycle de Perfectionnement à la Schola Cantorum de Bâle.

            Elle se produit régulièrement avec l’ensemble L’Eschequier dirigé par Emmanuel Rousson, et depuis 2012, en tant que soliste.

            Elle a également joué avec avec Marianne Muller. Elle a participé en tant que continuiste à la production d’un opéra de Da Gagliano, La Dafne, dirigé par Jean-Marc Aymes et d’une reconstitution d’un Don Quixote de Purcell sous la direction de Patrick Ayrton.

Elle a interprété régulièrement en trio l’intégrale des Pièces de clavecin en Concert de Jean-Philippe Rameau, se produit avec Nicole Corti, Les Nouveaux Caractères de Sébastien d’Hérin, Jean-Marc Aymes et le Concerto Soave, Les Siècles, ainsi qu’avec l’Ensemble Correspondances. Sa carrière l’a menée à jouer en France, en Belgique, en Hollande, en Allemagne, en Italie et au Canada.

Parallèlement à sa formation à l’enseignement (Certificat d’Aptitude), elle enseigne la Viole de Gambe au Conservatoire à Rayonnement Régional de Nantes.

Katia Viel 

Après avoir obtenu son diplôme d’Etudes Musicales de Violon au Conservatoire de Musique de Toulouse, Katia Viel intègre en 2008 la Haute Ecole de Musique de Genève dans la classe de violon de Robert Zimansky et de Patrick Genêt et débute parallèlement le violon baroque auprès de Florence Malgoire, au Centre de Musique Ancienne. Ces trois années d’études, enrichies d’un échange Erasmus de 4 mois au Conservatoire Royal Flamand de Bruxelles, au terme duquel elle reçoit son Diplôme de Bachelor de violon moderne, sont nourries de riches et décisives rencontres dans le domaine de la musique ancienne.

Ceci la conduit à entreprendre en septembre 2011 un Master de violon baroque auprès d’Amandine Beyer, à la Scola Cantoum de Bâle, dont elle sort diplômée en juin 2014 avec les félicitations du jury. Parmi les divers enseignements qu’elle y reçoit, elle débute également l’alto baroque.

Au cours de ses études, Katia Viel a joué sous la direction de P. Herreweghe, R. Alessandrini, H. Niquet, T. Koopam, L. Garcia Alarcon, P.Agnew, K. Benzouidenhut et M.Glodeanu. Elle participe en 2011 à l’Académie de Musique baroque d’Ambronay, sous la direction de S. Kuijken. Elle a égaleemnt été invitée à jouer en tant que violon solo en 2012 avec l’Academia Giovanile Montis Regalis, sous la direction successive d’Enrico Onofri, Amandine Beyer, Olivia Centurioni et Luigi Mangiocavallo.

Au cours de son expérience professionnelle, Katia Viel s’est produite avec l’orchestre de la Gevena Camerata, l’ensemble Café Zimmermann, l’Ensemble Elyma, La Cahpelle Rhénane. Elle travaille avec l’Orchestre baroque La Cetra, l’ensemble fratres, l’Ensemble baroque du Léman et est régulièrement invitée à jouer en Europe dans divers ensembles.

Katia Viel est membre fondateur des ensembles I Pizzicanti et Abchordis, ensemble avec lequel elle a enregistré un Cd de musique inédite napolitaine du 18e siècle, paru en janvier 2016 chez Deutsche Harmonia Mundi.

Alice Szymanski 

Diplômée des CNSMD de Lyon et de Paris en flûte traversière et en piccolo, Alice Szymanski complète actuellement sa formation sur instruments historiques à la HEM de Genève. Elle se produit au sein de nombreux orchestres nationaux principalement au piccolo (Lyon, Strasbourg, Lille…), ainsi qu’en musique de chambre sur flûte moderne, classique et baroque. Elle fait notamment partie du trio Iris (flûte, alto et harpe) qui intègrera à partir de septembre 2016 le cursus de Master de musique de chambre du CNSMD de Lyon.

            Elle s’évertue à mettre en valeur les liens entre l’histoire des oeuvres, leur interprétation et la pédagogie. Elle est titulaire du Certificat d’Aptitude et est professeur en école de musique ainsi qu’à l’INSA de Lyon.

            Alice Szymanski est lauréate de la bourse d’étude Yamaha et de la bourse Adami, et est soutenue par la Société des Amis et Anciens Elèves du Conservatoire de Musique de Genève.

Camille Allérat

Camille Allérat découvre la musique à 4 ans par le violon, chante dans plusieurs chœursd’enfants (Maîtrise de l’opéra de Lyon, la Cigale de Lyon) puis d’adultes (Choeur National des Jeunes, Ensemble Alter Echo) avec lesquels elle voyagera jusqu’en Chine ou en Argentine.

Elle se forme d’abord auprès de Catherine Maerten à l’ENM de Villeurbanne, puis obtient en 2017 son bachelor dans la classe de Gilles Cachemaille à la Haute Ecole de musique de Genève.

Elle collabore avec des ensembles prestigieux et fait partie des effectifs supplémentaires des chœurs du Grand Théâtre de Genève et de l’Opéra de Lyon. Elle se produit régulièrement en soliste dans des œuvres d’oratorio et d’opéra : on a pu l’entendre dans le Stabat Mater de Pergolese, la Petite Messe Solennelle de Rossini ou la Messe en ut de Mozart. Elle chante sur scène Gretel (Humperdinck), Donna Anna (Mozart), Isifile (Cavalli) ou encore Didon (Desmarais).

En 2016, elle est boursière du Cercle Romand Richard Wagner au festival de Bayreuth, et reçoit en 2017 le prix spécial de la ville de Genève pour son récital de bachelor.

Elle est par ailleurs titulaire d’une licence de philosophie et d’un master en management.

Merci aux musiciens invités d’avoir participé à un ou plusieurs projets :
Lise Viricel / Caroline Adoumbou / Gabriel Ferry / Xavier Sichel / Cécile Désier / Anaëlle Blanc-Verdin / Sayaka Shinoda / Delphine-Anne Rousseau / Virginie Botty / Florian Gazagne / Lucie Arnal